• philosophie

    cogito ergo sum

    je pense donc je suis.

    c'est la seule chose dont on ne peut douter, c'est l'ultime vérité.


    mais que suis-je ?
    un doute, une pensée infinie ? juste une poussière d'étoile réfléchie.
    un moi englobé dans un tout ? juste une marionnette qui choisit.


    où est le doute ? où est la vérité ?
    ne faut t-il pas un juste milieu pour les rapprocher ? les deux sont opposés.
    peut-on se rapproché du vrai en doutant, savoir sans doutes ?
    l'un est là pour commencer l'autre pour conclure, il d'abord faut apprendre à douter et par expérience prendre confiance pour choisir et avancé, ouvrir un maximum de portes vers la vérité.


    mais qu'est ce que la vérité ?
    un savoir global et certain exempté de subjectivité et d'humanité, c'est la stabilité instable du monde, ce qui se cache derrière, comme un pilier pour soulever le monde progressant.
    elle est là pour nous rappeler nos objectifs premier et nous aider à s'en rapprocher.
    elle n'est pas palpable, muable elle nous retrouve dans la sérénité, faut-il ensuite savoir la regardé et l'utilisé.
    on devrait tous la puiser pour chacun avancer dans une direction approprié qui reconstruirait l'humanité, mais c'est oublier regrets, doute et histoire, passé qui construit et détruit à la fois.
    on préfère se contenter du pouvoir et de la richesse, bonheurs approximatifs plus à porter de nos mains. l'homme travaille de dur labeur pour un bonheur alors qui suffit qu'il s'écoute pour s'apercevoir que l'or c'est lui, la nature, la vie.



    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    ti-man
    Samedi 5 Janvier 2008 à 20:04
    C'est très beau, particulièrement la dernière phrase avec laquelle je suis tout à fait d'accord.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :