• Alors oublie (Mathieu Martin)

    Alors oublie

    Les mots sont longs
    Quand je me pose des questions
    Sur moi
    Le monde est lent
    Lorsqu'il rejette ses relants
    De foi

    Moi j'crois en rien, peut être aux regrets
    Déguisés en notes de mélodie
    Moi j'y peux rien, si j'ai pas de rêves
    Qui pourraient motiver ma vie

    Et moi j'me fout de tout, tout le temps
    Et je me contrefous, autant...


    La journée est longue
    Et la douleur comme une ombre
    Se dresse
    Mais moi j'suis un lâche
    Et je veux pas qu'elle m'attache
    Traîtresse

    Moi j'crois au rien, toujours pareil
    Et ce qui trouble mon sommeil
    Moi j'crois au rien, toujours le même
    Qui agrémente mes espoirs d'ébène

    Mais il m'importe, tout est affreux
    La souffrance m'emporte, et pour le mieux...


    J'écris que pour moi
    Je suis un égoïste
    Heureux
    Personne n'veut savoir
    Et c'est pas que je résiste
    Tant mieux

    Et cette chanson n'est pour personne
    Ou j'ai pas décidé à qui je la donne
    Laissez moi souffrir en silence
    Que je traduise mes errances

    Et je meurt un peu chaque jour
    Tout ce que je veux, c'est toujours
    Coucher sur du papier, et chanter
    Ce qui éteint ma flamme, et mon âme...


    Cette chanson est lente
    Et lentement je déchante
    Sur moi...



    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :